Menu

00049917Références disponibles

09210006Produits en stock

Les bases du shadow-painting.

C'est quoi au juste la technique du shadow-painting ?

Le principe est simple. On dessine un motif au trait ou alors (plus simple) on le reproduit en décalquant.

Avec un flacon remplit de la gomme de réserve (drawing gomme) à embout très fin ("un shadowliner"), on reproduit ensuite le dessin sur un papier adapté (un papier épais comme pour le dessin avec du papier aquarelle est idéal). On laisse sécher.
Ainsi, une ligne (une « réserve »)  a été déposée avec la gomme ce qui délimite les zones à peindre.

Avec des encres à l'eau, on peint des motifs en créant les ombres (d'où le nom de la technique du shadowpainting).

Quand le dessin est sec, on gomme avec les doigts les lignes élastiques. On obtient un dessin avec des bordures blanches nettes (selon notre capacité à bien appliquer le liner!).

La "drawing gomme" de la maternelle, vous vous souvenez ?
Même un débutant obtient un résultat étonnant. C'est surtout grâce au travail avec les encres, très facile à utiliser....Ensuite, on est sûr de ne pas déborder grâce à la ligne de gomme.

Comment faire les ombres avec les encres?

On commence à peindre une première couche très diluée.
Avec très peu d'eau et très peu de couleur, on remplit une petite surface. On pose ensuite (en travaillant vite) une ligne plus foncée le long du liner et on étale avec le pinceau avec de petits mouvements circulaires sur la surface souhaitée.
L'ombre s'élargit petit à petit. Le mieux, c'est de déposer une petite quantité d'encre sur une assiette, on mélange des couleurs pour obtenir la nuance désirée et on applique ensuite.
Très peu d'encre suffit toujours.

On obtient des effets d'ombres, parfait pour dessiner les feuillages, les fleurs...

A vous les peintures en shadow painting pour épater la galerie !

Fiche réalisée par : Malinelle